Accompagner la PMA

Quelles que soient les techniques d'assistance médicale à la procréation et les raisons d'y avoir recours, une telle démarche est bien souvent éprouvante physiquement et moralement. Les thérapies brèves permettent de vivre le mieux possible ce parcours.


Accompagner les différentes étapes de la PMA

De la prise de décision d'avoir recours à l'assistance médicale à la procréation, jusqu'à la grossesse et l'arrivée de l'enfant, plusieurs étapes sont à franchir, avec leur lot de difficultés et d'incertitude. Un accompagnement personnalisé et adapté à la situation permet de vivre le mieux possible ce parcours et de se mettre dans les meilleures conditions pour franchir chacune des étapes.



Gérer les ascenseurs émotionnels

Le parcours de PMA est souvent jalonné d'espoirs, de déceptions, de stress, d'attente et d'impatience. Gérer ses émotions est utile pour mieux vivre cette période mais aussi pour mettre le corps dans de bonnes dispositions. En effet, un esprit stressé donne un corps stressé (qui produit des hormones de stress) et n'aide pas à la fertilité. Même si gérer ses émotions ne fait pas de miracle, cela ne peut qu'aider à l'équilibre psychique et physique.



La préparation mentale au parcours de PMA

L'assistance médicale à la procréation, c'est un peu comme un tournoi sportif. Chaque étape est comme une épreuve sportive à disputer pour ensuite passer à la suivante. Dans le cadre de cette comparaison, il peut être intéressant de se faire accompagner à la manière d'un(e) sportif(ve) pour aborder dans les meilleures conditions mentales et émotionnelles chacune des étapes de la PMA.





Un esprit sain pour un corps sain

Un des présupposés des thérapies brèves est que le corps et l'esprit sont interreliés et que l'un agit sur l'autre. Cela s'explique notamment par le fonctionnement hormonal : l'agitation, le stress et les émotions négatives provoquent la sécrétion d'hormones de stress (adrénaline, cortisol...) et à l'inverse la détente physique et/ou psychique provoque la sécrétion d'hormones de bien-être (endorphines, dopamine...)

Ainsi, détendre le corps aide à détendre l'esprit (comme en sophrologie par exemple). De la même manière, apaiser son mental et ses émotions apaise aussi le corps. Un accompagnement autour du mental et des émotions a donc, par ricochet, des effets bénéfiques sur le corps.






L'impact relationnel du parcours de PMA

Il est possible que la pression et les éventuelles déconvenues liées à l'assistance médicale à la procréation provoque des difficultés relationnelles : des tensions dans le couple, des personnes dans l'entourage qui ne comprennent pas ou qui jugent le choix d'avoir recours à la PMA... Il peut être utile de travailler en individuel ou en couple sur ces difficultés relationnelles et leurs répercussions au quotidien.



L'accompagnement individuel ou en couple lors du parcours de PMA aide à mieux vivre cette période et à diminuer au maximum le niveau de stress psychique et physique. Cet accompagnement est d'autant plus bénéfique qu'il est personnalisé et donc complètement adapté à vos besoins.

> En savoir plus