Pardonner

Parfois, pour aller de l'avant, il faut pardonner les comportements de nos proches qui nous ont contrarié. Mais ce n'est pas toujours simple de pardonner sincèrement. Voici quelques pistes qui peuvent aider à pardonner.


Vouloir pardonner ne suffit pas toujours. Lorsque la blessure est trop grande ou trop récente, et selon si la personne se remet en question ou pas, il peut être compliqué d'accorder son pardon.




Pardonner est-il toujours utile ?

Non, pas toujours.


Dans certaines circonstances, le fait de ne pas pardonner peut nous servir de protection ou d'avertissement pour l'avenir.


Posez-vous la question du bénéfice apporté en pardonnant le comportement de la personne qui vous a fait du mal.





Si vous avez besoin de pardonner pour vous sentir mieux et avancer, voici quelques pistes :



Les intentions

Quelles étaient les intentions de la personne lorsqu'elle a agi de cette façon ?

Trouver le positif dans ses intentions.



Agir autrement ?

Comment la personne aurait-elle pu agir autrement ?

Comment auriez-vous eu besoin qu'elle agisse ?



Ce qui a manqué

De quoi la personne aurait-elle eu besoin pour agir autrement ?



Tout ceci vaut pour le pardon que l'on accorde à quelqu'un, mais aussi pour le pardon que l'on s'accorde à soi-même.



Quand la rancœur est trop forte et empêche d'avancer, il peut être judicieux de faire un travail sur soi pour comprendre le mécanisme du ressentiment et du blocage associé.

> En savoir plus