Comment le confinement permet de mieux se connaître

Au bout de deux semaines de confinement, je me pose cette question : qu'ai-je appris sur moi de cet enfermement ? En quoi ce confinement avec moi-même me permet de mieux me connaître ? Comment me suis-je étonnée moi-même dans cette situation particulière ?

Chacun d'entre nous peut faire l'expérience de cet apprentissage de soi-même.


Une fois n'est pas coutume, je vais parler de mon ressenti pour vous inciter à vous questionner sur le vôtre.


Le confinement dure maintenant depuis un peu plus de deux semaines, je le passe toute seule dans mon petit appartement parisien. Moi qui avais l'habitude de beaucoup sortir, marcher, prendre l'air, voir du monde... je me suis retrouvée du jour au lendemain seule et enfermée.


Bizarrement, j'ai tout de suite bien vécu cette situation, peut-être parce que je prends toute la mesure de l'utilité du confinement pour se protéger et protéger les autres.


Surtout je me suis découvert des ressources insoupçonnées :

- je me sens bien chez moi

- je suis capable de me focaliser sur l'instant présent et chasser mes peurs pour l'avenir

- je parviens à maintenir le lien social par internet, téléphone...

- je sais trouver des solutions pour être utile, même à distance

- je fais naître de nouvelles idées grâce à cette contrainte

- je considère ce confinement comme une expérience qui me profitera par la suite



J'accueille aussi les émotions plus difficiles :

- je suis triste de ne pas pouvoir être en contact "réel" avec mes proches

- je suis mal à l'aise avec l'incertitude de "l'après-confinement"

- je suis impatiente que cette expérience soit terminée


Lorsque ces pensées et émotions négatives arrivent, je les laisse s'exprimer un temps, et puis je me recentre sur l'instant présent, où tout va bien.






Revenir à ses sensations du moment présent, au travers de ses 5 sens

(vue, ouïe, toucher, odorat, goût)

permet de laisser partir les émotions et pensées négatives qui appartiennent à une autre temporalité (passé ou au futur)







A vous de vous questionner :

Qu'avez-vous appris sur vous-même durant ces deux premières semaines de confinement ?

En quoi avez-vous changé ?




Je continue à vous accompagner pendant tout le temps du confinement, grâce à la téléconsultation (séance en vidéo) de DOCTOLIB

> En savoir plus