La charge mentale

La charge mentale désigne le fait de devoir penser à tout, tout le temps, jusqu'à l'épuisement. Il est de plus en plus fréquent lorsque l'on vit en couple, et plus encore avec des enfants, de voir émerger une forme de surmenage à force de concilier les tâches de la vie quotidienne et le bon fonctionnement du foyer, être sans cesse accaparé(e) et sollicité(e). Comment sortir du cercle vicieux de la charge mentale ?

Du lever au coucher, s'occuper des enfants, des courses, des tâches ménagères, des formalités administratives... mais aussi gérer son couple, sa vie sociale, son métier etc.


La charge mentale, ce n'est pas seulement crouler sous les activités mais aussi avoir tout le temps en tête la liste de toutes les choses à faire, les échéances, les priorités.

Aussi, même si les tâches sont réparties de façon plutôt équitable avec votre conjoint(e), même si vos enfants vous aident à la maison, la charge mentale désigne la sensation de devoir sans cesse tout prévoir et superviser pour assurer le bon fonctionnement du foyer et l'impression de ne jamais vraiment vous reposer.


Voici quelques pistes pour y remédier :



La répartition des tâches domestiques

1. Prenez le temps d'analyser la répartition des tâches. Est-ce que votre partenaire est aussi actif que vous dans le fonctionnement de votre foyer ? Si vous avez des enfants, est-ce qu'ils pourraient participer davantage ?


2. Notez les améliorations qui pourraient être faites dans la répartition des tâches à la maison.


3. Discutez calmement avec votre partenaire (et vos enfants) des modifications dans l'organisation qui les impliqueraient davantage dans le bon fonctionnement du foyer et qui vous soulageraient. (Voir le post sur la communication non-violente pour avoir une discussion constructive et non-agressive)


4. Mettez en place cette nouvelle organisation et au fur et à mesure procédez aux ajustements pour qu'elle convienne à tout le monde.




La charge mentale : une affaire de femmes ?

Les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à subir cette charge mentale, car même si la société évolue, l'héritage des générations passées ne s'efface pas d'un coup de baguette magique, et beaucoup de femmes se sentent entièrement responsables du fonctionnement du foyer, en plus de leurs autres activités (métier, vie sociale, épanouissement personnel...)





Echanger les rôles

Il peut arriver que votre partenaire ne comprenne pas votre charge mentale, surtout lorsque les tâches domestiques semblent réparties équitablement.

Car il peut arriver que votre partenaire participe grandement aux tâches de la maison, mais sur votre initiative. Vous y pensez, il (ou elle) exécute.

Une manière de lui faire comprendre ce que vous ressentez est d'échanger les rôles sur un temps défini : une journée, une semaine... selon ce qui vous paraît le plus juste.

Forcez-vous à laisser à votre partenaire toute la responsabilité que vous prenez d'habitude.

Puis vous faites le débriefing : qu'est-ce que votre partenaire a appris de cette expérience, qu'avez-vous appris également, et éventuellement, à quoi votre partenaire n'a pas pensé ?


Cet échange de rôles permet à chacun de voir les choses autrement. Votre partenaire peut alors prendre ses responsabilités, et vous pouvez apprendre à lui laisser des responsabilités également.



Briser le cercle de l'infantilisation

La charge mentale est le signe que vous prenez une trop grande responsabilité dans l'ensemble du fonctionnement du foyer. Souvenez-vous que votre partenaire est adulte et en tant que tel, il (ou elle) est autant responsable que vous du bon fonctionnement du foyer.

Le dialogue avec votre partenaire est la clé du changement. Expliquez-lui vos ressentis, vos besoins, et mettez en place des changements d'organisation concrets.



Prendre du temps pour vous

Le principe de la charge mentale est que si l'on ne fait rien pour y remédier, cela ne s'arrête jamais.

Aménagez-vous des moments de répit, prenez le temps de faire des choses pour vous, mettez-en place des rituels de calme, ne serait-ce que dix minutes par jour, ou bien une journée par mois, selon votre organisation. Il est important de mettre votre cerveau sur "pause" de temps en temps, pour vous ressourcer et vous reposer.




La charge mentale, comme le burn-out dont on parle dans un contexte professionnel, peut à terme conduire à une dépression et/ou des problèmes physiques ou de santé. Il est important de ne pas rester dans une situation souffrante.



Un accompagnement individuel, ou une thérapie de couple ou de famille, permettent de vous aider à alléger cette charge mentale et repenser l'organisation de tout le foyer pour que chacun(e) y trouve sa place et son bien-être.

> En savoir plus