La Communication Non-Violente

C'est une façon de communiquer sans formuler de reproches ni de jugement, qui permet de s'exprimer sincèrement et la personne en face reçoit un message clair et sans violence. L'idée est de rendre la communication plus fluide et d'évider les malentendus qui génèreraient des conflits.


Lorsque la communication est conflictuelle à la maison ou au travail, ou lorsque des malentendus entravent les bonnes relations, il peut être intéressant d'utiliser la Communication Non-Violente.


Qu'est-ce que la Communication Non-Violente ?

Il s'agit d'un processus de communication élaboré par Marshall B. Rosenberg dans les années 1970.


L'idée est de rendre son message clair et dénué de toute "attaque personnelle" contre l'interlocuteur. Ainsi vous exprimez ce que vous pensez et ressentez, tandis que votre interlocuteur reçoit un message sans agressivité.



Atténuer la charge émotionnelle

Parler sous le coup de l'émotion expose au risque de regretter ses paroles, les mots dépassent souvent la pensée.

Avant de prendre la parole, respirez profondément jusqu'à ce que vous vous sentiez suffisamment calme pour exposer un discours clair.




Les 4 phases de la Communication Non-Violente

Voici comment construire votre façon de parler :


1. Observation factuelle

"J'ai remarqué qu'il y avait des jouets étalés sur le sol de ta chambre"


2. Expression des sentiments et émotions

"J'ai été gêné(e) par le désordre"


3. Clarifier les besoins factuels et émotionnels

"Tu sais que j'aime que notre maison soit bien rangée"


4. Faire une demande claire, précise, concrète, formulée positivement et réalisable.

"Peux-tu s'il te plaît aller ranger ta chambre"



A vous de jouer !



Si vous avez des difficultés de communication avec votre famille, vos amis ou au travail, un accompagnement est possible pour travailler sur votre mode de perception et d'expression.

> En savoir plus