La Zone de Confort

"Sortir de sa zone de confort" est une expression fréquemment utilisée. Qu'est-ce que la zone de confort ? Pourquoi et comment en sortir ? Faisons le point sur la zone de confort.


Qu'est-ce que la zone de confort ?

C'est une image qui désigne l'ensemble des situations et des contextes dans lesquels on se sent à l'aise et on garde un certain contrôle. La zone de confort est donc liée à des habitudes, des choses que l'on sait faire, des environnements que l'on connaît, des personnes en qui l'on a confiance. C'est le sentiment de sécurité qui prédomine.



Pourquoi sortir de sa zone de confort ?

Si l'on se sent en sécurité et à l'aise dans sa zone de confort, pourquoi en en sortir ?

Il y a deux avantages principaux à sortir de sa zone de confort :


1. Tout d'abord pour progresser. La zone de confort est, comme son nom l'indique, une zone, donc elle a des frontières et peut nous limiter. En restant dans sa zone de confort, le risque est de stagner et de tourner en rond.

Pour évoluer, apprendre de nouvelles choses, se dépasser, il est nécessaire de sortir de cette zone de confort, de sortir de son cocon d'aisance et de sécurité, d'aborder des choses qui nous paraissent moins faciles et qui au fur et à mesure des apprentissages vont devenir de plus en plus confortables. Ce qui nous amène à la deuxième raison :


2. Pour élargir sa zone de confort. Cela semble contradictoire, et pourtant, si sortir provisoirement de sa zone de confort permet de faire des apprentissages et de progresser, cela permet, à terme, de se sentir "dans sa zone de confort" dans de plus en plus de situations.

Par exemple : si j'apprends à conduire une voiture, au début je sors de ma zone de confort, je ne suis pas à l'aise car je ne sais pas bien conduire, et au fur et à mesure de mon apprentissage je suis de plus en plus à l'aise avec la conduite. Et finalement, avec l'expérience, conduire une voiture fait partie de ma zone de confort au même titre que d'autres activités quotidiennes.


3. Par défi. Le dépassement de soi peut être vu comme un défi, un pari que l'on fait avec soi-même. Sortir de sa zone de confort peut être perçu comme une façon de se surprendre soi-même en repoussant ses propres limites.


On peut être à l'aise dans sa zone de confort et ne pas vouloir en sortir

Certaines personnes ne ressentent pas le besoin d'apprendre ou de découvrir de nouvelles choses, et sont très bien comme cela, c'est OK !

Sortir de sa zone de confort n'est pas une injonction ou un passage obligé.

C'est au contraire un encouragement pour les personnes qui se sentent "bloquées" dans leur situation et qui craignent de sortir de leur zone de confort. Lorsque la peur est bloquante, il est intéressant de travailler dessus.




Comment sortir de sa zone de confort ?

1. Expérimenter progressivement

Chacun son rythme et sa façon de s'adapter, alors l'idée est de s'écouter et d'avancer étape par étape lorsque l'on tente quelque chose que l'on n'a jamais fait. Cela permet de moins ressentir la difficulté à sortir de sa zone de confort. Donc on commence par quelque chose de facile et on augmente la difficulté petit à petit.

Toutefois certaines personnes préfèrent se jeter à l'eau une fois pour toute. Encore une fois, l'idée est de s'écouter, et si c'est votre mode de fonctionnement, allez-y ! Veillez tout de même à ne pas vous exposer à un réel danger, ni à un échec annoncé.

(Comme on dit : on n'escalade pas l'Everest en tongs)


2. Se féliciter

La moindre minuscule sortie de la zone de confort est à célébrer, même si elle semble insignifiante. Car elle prouve que vous êtes capable de sortir de votre zone de confort, que c'est possible, car, bonne nouvelle : c'est possible !

Cela permet de booster la confiance en soi et la motivation, et donc de sortir d'autant plus facilement de sa zone de confort.


3. Prendre conscience de ses progrès

Avec le temps, ce qui paraissait difficile devient tellement facile que l'on peut ne même pas se rendre compte de ses progrès. C'est à ce moment que la zone de confort s'élargit et il est important d'en prendre conscience. D'abord parce que cela augmente la confiance en soi, et aussi parce que cela permet d'avancer davantage, de se lancer de nouveaux défis, de se demander ce que l'on souhaite approfondir, expérimenter...





Entamer une démarche de thérapie ou de coaching est déjà d'une certaine façon une sortie de la zone de confort. Tout changement, tout apprentissage revient à sortir de sa zone de confort. Si vous avez besoin d'aide, un accompagnement bienveillant et adapté à vos besoins peut vous être utile.

> En savoir plus