Les stratégies de survie

Lorsque l'on se trouve en situation de danger, que l'on se sent en insécurité ou que l'on est soumis(e) à un stress intense, on met en place des réactions de survie. Comment cela fonctionne ?


Nous l'avons tous expérimenté, parfois sans nous en rendre compte.


Face à un danger ou une situation de grand stress, nous mettons en place par réflexe l'une ou l'autre de ces stratégies de survie :


La fuite

On s'éloigne de la source de danger


La lutte

On combat le danger


La sidération

On reste immobile, tétanisé.




L'action du cerveau reptilien

Le cerveau reptilien est la partie primitive du cerveau, celle qui servait à nos ancêtres lointains à survivre face aux dangers du monde extérieur.


C'est cette partie du cerveau qui entre en jeu lors de situations de stress, et provoque l'un de ces trois réflexes de survie : fuite, lutte ou sidération.





Pourquoi met-on en place une stratégie plutôt qu'une autre ?

Le choix de la fuite, la lutte ou la sidération est totalement instinctif et dépend à la fois de notre personnalité et du contexte de la situation de danger.

Il est assez compliqué voire impossible de prédire à l'avance comment on va réagir.

On peut même se surprendre, penser que l'on a plus de propension à la sidération, et finalement se découvrir un réflexe de lutte par exemple.


Cela dit, on réagit souvent de la même façon devant une même situation.



Un réflexe de survie dans une situation sans danger ?

Il peut arriver que nous réagissions en mode "survie" lors de situations sans danger mais stressantes : difficulté professionnelle, événement inattendu, nouvelle rencontre...

De la même manière que face à un danger immédiat, le cerveau reptilien prend la main et met en place un réflexe de survie.



Si vous mettez en place une stratégie de survie lors d'une situation sans danger objectif, vous saurez maintenant la reconnaître.

Vous pourrez alors respirer profondément et mettre en place une autre stratégie réfléchie et plus adaptée à vos besoins.



Si vous éprouvez des difficultés à gérer votre stress, ou si vous estimez que les situations non-dangereuses dans lesquelles vous réagissez par un réflexe de survie sont nombreuses, des accompagnements existent pour vous aider à prendre du recul et vous relaxer.

> En savoir plus