Préparation Mentale à l'Accouchement

Aborder l'accouchement comme une sportive aborde une compétition, tel est le but de la préparation mentale à l'accouchement. Comment se déroule une préparation mentale à l'accouchement et quels en sont les avantages ?


Un complément à la préparation médicale à l'accouchement

Attention à ne pas confondre la préparation à l'accouchement avec la préparation mentale. La préparation à l'accouchement effectuée le plus souvent avec une sage-femme a pour but de préparer physiquement et médicalement l'accouchement.

En plus de cette préparation, de plus en plus de femmes enceintes sont à la recherche de méthodes supplémentaires pour être davantage actrices de leur accouchement, et pour prendre confiance en leurs capacités à gérer ce qui pourrait survenir pendant ce moment parfois stressant qu'est l'accouchement.



La préparation mentale à l'accouchement, comment ça marche ?

Comme une sportive qui s'entraîne pour une compétition, une femme enceinte peut s'entraîner mentalement pour l'accouchement. Il s'agit d'un accompagnement psychique et émotionnel personnalisé. Selon les besoins, on peut travailler sur :

- la diminution du stress et le retour au calme

- l'apaisement des peurs spécifiques (peur des piqûres, de l'anesthésie, des imprévus...)

- l'écoute de son corps et de ses sensations

- la gestion de la douleur

- la capacité à se concentrer et se recentrer sur soi

- la confiance en son mental et en son corps

- la prise de recul par rapport aux imprévus



Les avantages de la préparation mentale à l'accouchement

Arriver confiante lors de l'accouchement

- diminution du stress

- détente physique et mentale

- meilleure gestion de la douleur

- capacité à accueillir ce qui survient pendant l'accouchement


Capacité à rester "dans sa bulle"

- rester concentrée sur soi et connectée à son corps

- porter attention à ses sensations

- faire abstraction de l'agitation extérieure éventuelle qui pourrait être stressante


Favoriser la sécrétion naturelle d'ocytocine

- pour faciliter les contractions de l'utérus pour pousser l'enfant, expulser le placenta et permettre la rétractation utérine.

- pour renforcer le sentiment d'attachement envers le bébé

- pour permettre au bébé de ressentir cet attachement et de sécréter lui-même de l'ocytocine



Zoom sur l'ocytocine

L'ocytocine (ou hormone de l'amour / hormone de la confiance) est sécrétée lors de l'accouchement, mais aussi lors d'un fort sentiment de bien-être et de confiance, ainsi que lors d'un orgasme par exemple.


Dans le contexte de l'accouchement, l'ocytocine a plusieurs vertus :

- Favoriser l'attachement, l'amour et la confiance qui va lier la maman et le bébé,

- Déclencher les contractions de l'utérus,

- Et lorsqu'elle est sécrétée naturellement, elle est accompagnée d'endorphines qui permettent de soulager les douleurs et de ressentir du bien-être.


Mais l'ocytocine est une hormone "timide", si l'on ne se sent pas bien, pas en confiance, si l'on se sent dérangée pendant le travail, l'ocytocine ne sera pas sécrétée, ou en tout cas pas en quantité suffisante. C'est pourquoi, pour provoquer les contractions, on peut injecter de l'ocytocine à la future maman. Mais dans ce cas, les endorphines ne viennent pas avec et la douleur est ressentie plus intensément.


Se mettre dans les meilleures conditions pour sécréter naturellement de l'ocytocine pendant l'accouchement permet de maximiser les chances que les contractions soient efficaces, que la sensation de douleur soit atténuée et que l'attachement au bébé soit intense.




Les outils pour la préparation mentale à l'accouchement

- Sophrologie

 • Relaxations dynamiques : mouvements doux liés à la respiration

 • Sophronisations : visualisations positive

- Hypnose

 • Relaxation

 • Hyper-concentration

 • Métaphores et suggestions positives

- Programmation Neuro-Linguistique

 • Jeux de rôles

 • Modification des perceptions



Quand commencer la préparation mentale à l'accouchement ?

Il n'y a pas de règle absolue. On considère que démarrer au 6ème mois de grossesse permet d'avoir le temps de bien se préparer tout en étant déjà bien avancée dans la grossesse. Mais il est possible de commencer plus tôt ou un peu plus tard.




La préparation mentale à l'accouchement est totalement personnalisée et adaptée à votre situation. Elle permet de mettre l'accent sur vos envies et vos besoins pour votre accouchement à venir. Et surtout, elle vous permet d'aborder le jour J avec sérénité et confiance en vous.

> En savoir plus