Quand certains.e.s font passer la sophrologie pour ce qu'elle n'est pas

Une fois n'est pas coutume, je pousse un coup de gueule. Quand on est professionnel.le de santé ou therapeute, et qu'on dit aux gens qu'on fait de la sophrologie, faisons vraiment de la sophrologie !!


De la sophrologie qui n'en est pas

Ce matin, une personne qui vient me voir pour la première fois me dit : "Quand j'étais en centre de rééducation, j'ai fait un peu de sophrologie". Cette personne a passé du temps dans les établissements hospitaliers, et je me suis réjouie que l'un d'entre eux propose de la sophrologie pour aider les gens.


Oui mais... la personne m'a expliqué en quoi consistait cette sophrologie. En réalité il s'agit de relaxation : respirer calmement en détendant chaque zone du corps l'une après l'autre. La relaxation, c'est super, mais ce n'est pas de la sophrologie.


Qu'est-ce que la Sophrologie ?

Pour rappel, ou pour information, la sophrologie, ce sont :

- des mouvements doux associés à une respiration contrôlée pour détendre le corps

- une détente profonde avec des visualisations agréables.

Le tout avec en ligne de mire l'atteinte d'un objectif de mieux-être définie par la personne selon ses besoins.


La relaxation fait donc partie de la sophrologie, mais c'est une infime partie de cette méthode !


La personne que j'ai reçue au cabinet ce matin était donc (agréablement) surprise de constater que la sophrologie était une approche beaucoup plus complète que ce qu'elle avait connue auparavant.


Appelons les pratiques par leur nom

Je sais qu'il est tentant de faire de la sophrologie ou de l'hypnose avec une sage-femme ou dans un cadre hospitalier, car dans certains cas c'est en partie remboursé par la sécurité sociale. La sophrologie, tout comme l'hypnose, permet de se sentir mieux en peu de séances. Mais pour en tirer les bienfaits, prenez garde à ce que le.la praticien.ne vous propose réellement de la sophrologie ou de l'hypnose, et pas simplement de la relaxation cachée derrière un nom de pratique "à la mode"



Pour plus de précisions concernant mon accompagnement, vous pouvez visiter mon site internet et/ou me contacter directement.

> En savoir plus