L'accompagnement du quatrième trimestre

La période qui suit la naissance de l'enfant, nommée "post-partum", ou plus récemment "quatrième trimestre" comporte des bouleversements multiples : changement de priorités, d'organisation, de rythme, d'humeur, de fonctionnement hormonal, de sensations corporelles... Alors que le bébé est au centre des attentions, les jeunes mamans peuvent avoir besoin d'être accompagnées pour vivre au mieux cette période.


Le quatrième trimestre, c'est quoi ?

Ce sont les trois premiers mois après l'accouchement, qui sont considérés comme les plus difficiles car ils sont une période de transition entre la période de la grossesse et l'installation de la vie avec l'enfant.

Le quatrième trimestre peut être plus ou moins assimilé à la période du post-partum, qui s'étend de la fin de l'accouchement au retour de couches (c'est-à-dire les premières règles après l'accouchement)



Une durée "réelle" variable

En réalité, la durée ressentie de cette période de bouleversements dépend de chaque femme et de chaque situation. Pour certaines, elle ne va durer que quelques jours ou quelques semaines, pour d'autres elle va durer plusieurs mois.

Le principal est que chaque maman (et chaque papa aussi) soit à l'écoute de ses ressentis et prenne conscience de ses éventuelles difficultés à affronter ces changements.



Les thérapies brèves pendant le quatrième trimestre, dans quels cas ?

Globalement, lorsque ces premières semaines avec le bébé sont source de stress, de mal-être, de conflit dans le couple... Et aussi lorsque la grossesse et/ou l'accouchement ont été compliqués et qu'on a du mal à s'en remettre. Par exemple :

- Douleurs, sensations désagréables au quotidien (et traitées médicalement si besoin)

- Souvenirs difficiles de l'accouchement ou de la grossesse

- Besoin "faire la paix" avec son corps

- Troubles du sommeil et/ou grande fatigue

- Sentiment d'impuissance ou d'incompréhension face au bébé

- Difficultés à gérer ses émotions

- Troubles liés à l'alimentation (grignotage, absence de faim...)

- Dysfonctionnement dans le couple suite à l'arrivée du bébé (dans ce cas, la thérapie en couple est à privilégier)



Les thérapies brèves pendant le quatrième trimestre, pour quoi faire ?

- Pour accueillir ses difficultés

- Pour prendre du recul

- Pour se recentrer sur soi

- Pour mettre en place des solutions afin de mieux vivre cette période

- Pour se sentir mieux au quotidien

- Pour rétablir une relation satisfaisante dans le couple


STOP à la culpabilité

Lorsque le bébé arrive, on se concentre sur lui, et beaucoup d'injonctions sont faites aux jeunes parents et en particulier aux jeunes mamans.

Gardez à l'esprit que vous avez le droit, aussi, de prendre du temps pour vous et de faire en sorte d'être bien. D'abord parce que vous êtes une personne à part entière, et aussi car plus vous serez bien, plus votre bébé se sentira lui-même dans une atmosphère sécurisante.




Les outils pour accompagner le quatrième trimestre

- Sophrologie

 • Relaxations dynamiques : mouvements doux liés à la respiration

 • Sophronisations : visualisations positives

- Hypnose

 • Relaxation

 • Hyper-concentration

 • Métaphores et suggestions positives

- Programmation Neuro-Linguistique

 • Jeux de rôles

 • Modification des perceptions

- Méditation

 • Pleine conscience (mindfullness)

 • Répétitions de pensées positives

- Expression libre

 • Dessin, gribouillages

 • Ecriture

 • Utilisation de la musique pour s'exprimer




Le quatrième trimestre est la période de l'acceptation de la fin de la grossesse et de l'apprentissage de cette nouvelle vie de parent. Il concentre des bouleversements importants et des changements physiques, psychiques et émotionnels. Si vous ressentez le besoin d'être aidée pendant cette période, un accompagnement personnalisé peut être mis en place.

> En savoir plus