Les Filtres de Perception

Les filtres de perception sont notre manière de percevoir le monde (et soi-même) au travers de nos 5 sens et de notre cerveau. Comment fonctionnent les filtres de perception ? Pourquoi et comment modifier sa vision des choses ? Décryptage.


Les Filtres de Perception, c'est quoi ?

C'est une notion qui englobe notre façon de percevoir le monde qui nous entoure, et aussi notre perception de nous-même.

Notre vision du monde est influencée par plusieurs paramètres :


- La physiologie (le fonctionnement de nos organes sensoriels) : on ne perçoit pas la même chose si l'on voit flou comme une taupe ou très net comme un aigle. Il en est de même pour les autres sens. Le fonctionnement des organes associés à nos 5 sens est le premier filtre par lequel le monde va nous apparaître.


- La neurologie (le fonctionnement de notre cerveau, et par extension de notre système nerveux) : lorsque les organes sensoriels captent une information, ils l'envoient sous forme de signal nerveux pour que le cerveau l'analyse. Selon le fonctionnement ou le dysfonctionnement des nerfs et des parties du cerveau concernés, le message interprété et analysé par le cerveau sera différent.


- La culture et la société : elles nous enseignent un certain nombre de normes qui nous apprennent à interpréter ce que l'on perçoit. Par exemple, dans notre société, si l'on voit quelqu'un qui secoue la tête de droite à gauche et de gauche à droite, on interprète qu'il nous dit "non". Dans une autre culture, notamment en asie, ce dodelinement de la tête veut en réalité dire "oui". Pour une même perception d'un même geste, une interprétation différente selon les codes de la société.


- L'expérience personnelle : notre vécu et aussi ce que l'on a entendu des expériences de nos parents, de nos proches, nous conditionne aussi à interpréter ce que nous percevons. Par exemple, l'aboiement d'un chien est vécu différemment par quelqu'un qui a été mordu par un chien dans le passé, que par quelqu'un qui a été élevé toute sa vie avec des chiens et développé un amour pour ces animaux.




C'est comme si nous percevions la réalité au travers de lunettes teintées

Changer ses filtres permet de changer ses perceptions et les interprétations qui y sont liées.





Pourquoi changer ses perceptions ?

Pour se changer soi-même

Changer sa vision du monde implique aussi changer ses a priori, ses préjugés ou jugements. C'est une façon de changer sa façon de penser, d'agir, de ressentir, et cela peut influer sur sa façon d'être.

Tout cela dans une perspective de mieux-être, bien sûr.


Pour mieux comprendre les autres

C'est la fameuse expression "Mets-toi à ma place" : pour reprendre la métaphore des lunettes, si vous arborez des lunettes très différentes de celles de votre interlocuteur, la discussion risque d'être compliquée.

Une expérience avait été menée avec des auxiliaires de vie qui s'occupaient de personnes âgées et étaient volontaires pour porter une combinaison qui entravait leurs mouvements et de lunettes modifiant leur champ de vision, à la manière de ce que devaient ressentir les personnes âgées du fait du vieillissement de leur organisme. Ainsi avec de nouveaux filtres, ces accompagnantes ont mieux compris le quotidien des personnes qu'elles aidaient.

De manière générale, il s'agit aussi d'améliorer la communication et la relation avec les autres en comprenant leur point de vue.

(Comprendre ne veut pas forcément dire être d'accord, bien entendu)


Pour se voir et voir la vie différemment

Avez-vous remarqué que lorsque vous êtes de bonne humeur, vous ne voyez que les bonnes choses, vous trouvez le ciel plus bleu et votre sourire plus radieux ?

Et à l'inverse, lorsque vous êtes de mauvaise humeur, vous avez l'impression que rien ne va, que tout est terne, et que vous... Là encore, les filtres rentrent en jeu.

Changer ses perceptions permet de choisir de voir les choses et soi-mêmes avec plus de bienveillance, d'empathie, de positivité. Et ainsi accéder à un état de détente sur du court terme, et aussi un état de bien-être à long terme.



Comment changer ses perceptions ?

1. Prendre conscience de ses filtres, ses a priori, sa façon de voir le monde et de se voir soi-même.


2. Faire le tri : conserver les filtres qui nous aident et identifier ceux qui nous bloquent.

Exemple : "Mon regard perçant va bien avec mon sourire mystérieux" : ce sont des perceptions et des interprétations aidantes, qui participent d'une bonne image de soi, je les conserve.

"J'ai des cernes, c'est moche" : c'est aussi une perception et une interprétation. Peut-être que les cernes ne sont pas si visibles que cela, et surtout, qui a dit qu'il était objectivement moche d'avoir des cernes ?

Attention, on peut être OK avec le fait d'avoir des cernes et de trouver cela moche. On ne considèrera la réflexion comme bloquante que si c'est un problème, quelque chose qui nous gêne dans notre rapport à nous-mêmes ou notre rapport aux autres.


3. Choisir d'autres filtres qui nous aideraient pour remplacer les filtres qui nous bloquent.

Pour prendre le même exemple "J'ai des cernes, c'est moche" (en admettant que ce soit un problème pour la personne) : je peux aussi choisir de penser que les cernes ne se voient pas vraiment. Ou bien qu'ils se voient mais qu'ils ne sont pas moches. Qu'ils donnent plus de profondeur à mon regard. Ou bien ils sont une marque de fatigue qui va me permettre de me faire chouchouter par mes proches.

Bref, il y a de multiples façons de modifier sa vision des choses.


4. Prendre l'habitude d'utiliser ces nouveaux filtres

Comme tout apprentissage, le mieux-être est un entraînement, et changer ses filtres de perception obéit à ce même principe : on s'habitue progressivement à installer le changement, et petit à petit il deviendra naturel.



Les filtres de perception sont utiles à connaître lorsque l'on s'intéresse au développement personnel. Ils constituent un outil utilisé en thérapie comme en coaching, et participent au changement de sa vision de soi, sa vision des autres, sa vision des choses.


Pour en savoir plus sur notre façon de vivre la réalité qui nous entourent, lisez cet article sur les mécanismes d'interprétation.


Si vous souhaitez entamer une démarche de mieux-être, un accompagnement personnalisé et adapté à vos besoins est envisageable. Beaucoup de problématiques peuvent être abordées et de nombreux outils permettent de mettre en place et constater des changements.

> En savoir plus