Samantha Broggini, Hypnothérapeute & Sophrologue à Paris 15

Pudeur : 3 astuces pour s'en libérer


Que celles qui tremblent en se déshabillant pour l'examen gynéco lèvent la main ! Spoiler Alert : c'est mon cas ! La pudeur est un vrai sujet en séance, particulièrement quand elle génère une anxiété pendant la grossesse et ses multiples examens médicaux, et en vue de l'accouchement. Je vous propose 3 moyens de vous en défaire.

Un vrai sujet dans le contexte de la maternité

Même si la PMA, la grossesse, l'accouchement et le post-partum m'ont un peu désensibilisée - j'ai compté 18 personnes qui m'ont vue sans culotte pendant cette belle aventure ! - la pudeur est tout de même un gros dossier !

Le sujet revient souvent en séance, surtout lorsque vous êtes en parcours PMA ou enceinte. La pudeur peut nous bloquer et nous faire passer de très mauvais moments.

Quand je vous accompagne, on creuse la cause et le mécanisme pour travailler sur la pudeur de la façon la plus adaptée.

De manière générale, voici trois astuces pour se libérer de la pudeur.

1. Lâcher prise

Vous évader pour penser à autre chose et oublier ce qui vous gêne.

Car la plupart du temps, la pudeur est un sujet entre nous et nous-même. Notre gêne ou notre anxiété ne sont d'aucune utilité pour améliorer la situation.

Tous les moyens sont bons :

  • Auto-hypnose
  • Sophrologie
  • Méditation
  • Exercices de respiration...

2. Relativiser

Particulièrement dans un contexte médical, si la nudité est un sujet pour vous, elle ne l'est pas pour l'équipe médicale.

Mettez-vous à la place des soignants ou soignantes, imaginez voir à travers leur regard, et constatez à quel point voir des corps à longueur de journée fait qu'on ne les voit plus vraiment.

C'est un exercice qui n'est pas évident et qui nécessite parfois de ne pas être seule face à ce changement de point de vue pour éviter de se faire "polluer" par son petit critique intérieur. Vous pouvez alors faire appel à une thérapeute pour éviter les blocages.

3. Repenser le rapport au corps

Connectez-vous autrement à votre corps et considérez-le avec autant de bienveillance que vous considérez vos amies et amis :

  • Observation sans jugement
  • Auto-massage
  • Câlin à vous-même...

Cela vous permettra :

  1. D'accepter ce corps tel qu'il est
  2. D'apprendre à l'aimer

L'approche thérapeutique

Ce cocktail est particulièrement efficace :

  • Sophrologie pour se calmer
  • Hypnose pour dénouer les blocages
  • PNL pour "sortir de son corps" et changer de point de vue

Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Accompagner la PMA

11 Jan 2024

Quelles que soient les techniques d'assistance médicale à la procréation et les raisons d'y avoir recours, une telle démarche est le projet d'une vie. Longue...

On a le droit d'être en colère pendant une PMA ?

22 Fév 2024

L'autre jour, sur un groupe de discussion autour de la PMA, une femme a exprimé sa colère car, alors qu'elle avait subi plusieurs opérations pour mettre tout...

Que ferait la panthère des neiges à ma place ?

19 Fév 2024

En tant qu'êtres humains, on réfléchit beaucoup. Parfois trop. On anticipe, on élabore des stratégies ; souvent c'est utile, parfois cela génère de l'anxiété...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.