Samantha Broggini, Hypnothérapeute & Sophrologue à Paris 15

S'autoriser l'imaginaire


Les enfants ont l'art de faire vivre leur imaginaire. Justement, les pratiques thérapeutiques telles que l'hypnose et la sophrologie font appel à l'imaginaire pour changer des choses dans nos pensées et nos comportements. Et si les adultes s'inspiraient de cette liberté d'imaginer ?

Hypnose et imaginaire

En hypnose notamment, on travaille avec l'imaginaire. Faire comme si, visualiser des images, des situations métaphoriques, parfois irréelles (des histoires de dragons, d'envol dans les airs...) et notre cerveau y croit, c'est ça qui est beau !

J'entends parfois : "Mon esprit rationnel me dit que...", "je n'arrive pas à lâcher prise" ou encore "si seulement c'était vrai". Toutes ces petites voix qui nous rappellent que "ce n'est que de l'imaginaire" tentent de nous empêcher de profiter d'une séance d'hypnose / auto-hypnose... en nous rappelant que l'on est adulte et qu'il s'agit de s'occuper du réel, pas de l'imaginaire...

La bonne nouvelle, c'est que même si consciemment, on sait très bien que ce que l'on imagine n'est pas réel, inconsciemment on ne peut pas ignorer que ce qu'on imagine a eu une réalité dans notre esprit. Autrement dit, ce que l'on imagine a un réel impact sur nous.

S'inspirer des enfants

La plupart des enfants parviennent parfaitement à se frayer un chemin dans leur imagination, à composer des décors et des actions qui leur conviennent et qui répondent à leurs besoins : sécurité, réconfort... Simplement car ils et elles n'ont pas tous nos filtres d'adultes, ni notre petit critique intérieur qui vient nous ramener à la réalité et aux "choses sérieuses"

Aux critiques intérieures des adultes, je réponds alors : De quoi avez-vous besoin ? Quel est votre objectif ? Et si pour atteindre cet objectif, vous vous autorisiez à laisser s'exprimer votre imaginaire ? Comme un enfant...

Un environnement propice à l'imaginaire

C'est là qu'il est important de pratiquer l'hypnose dans un cadre sécuritaire et bienveillant, dans un environnement vous permettant de vous autoriser cet accès à votre imaginaire. Accepter les images ou les symboles qui vous viennent, sans les juger, sans vous juger.

Il n'est pas nécessaire de "faire preuve d'imagination". Assez souvent, les images et pensées vous apparaissent d'elles-mêmes, et en séance je vous guide et vous suggère des choses. Vous n'avez plus qu'à vous raconter votre propre histoire.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Accompagner la PMA

11 Jan 2024

Quelles que soient les techniques d'assistance médicale à la procréation et les raisons d'y avoir recours, une telle démarche est le projet d'une vie. Longue...

On a le droit d'être en colère pendant une PMA ?

22 Fév 2024

L'autre jour, sur un groupe de discussion autour de la PMA, une femme a exprimé sa colère car, alors qu'elle avait subi plusieurs opérations pour mettre tout...

Que ferait la panthère des neiges à ma place ?

19 Fév 2024

En tant qu'êtres humains, on réfléchit beaucoup. Parfois trop. On anticipe, on élabore des stratégies ; souvent c'est utile, parfois cela génère de l'anxiété...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.