Samantha Broggini, Hypnothérapeute & Sophrologue à Paris 15

Comment votre état d'esprit influence votre enfant


On vous a déjà dit que votre enfant ressent vos émotions ? D'un côté, c'est un peu culpabilisant car on entend "si ton bébé est agité c'est parce que tu stresses". En même temps, l'exact opposé est bien utile : plus nous sommes calmes, plus notre bébé / bambin / enfant sera dans un état d'apaisement. Bonne nouvelle, notre "pouvoir d'influence" par les émotions fonctionne aussi sur les adultes ! Voilà comment faire.

Connaissez-vous les neurones miroirs ?

Les neurones miroirs réagissent à ce que l'on perçoit des autres. C'est grâce à ces neurones miroirs que nos enfants ressentent :

  • Notre confiance
  • Notre sérénité
  • Notre optimisme
  • Notre bonheur

Tous ces états émotionnels agréables qui déteignent sur nos enfants

 

L'empathie

Grâce aux neurones miroirs, on fait preuve d'empathie, c'est-à-dire que l'on comprend les émotions des autres. Nos enfants ressentent donc nos émotions mais ne savent pas forcément quoi faire de ces ressentis, c'est donc à nous de les guider pour accepter ces émotions, les nommer, les expliquer...

 

L'apprentissage

Les neurones miroirs réagissent aux actions des autres comme s'il s'agissait de nos propres actions. C'est ainsi que par mimétisme, nos enfants vont reproduire nos comportements, et donc nos réactions à nos propres émotions.

 

Mais ce n'est pas toujours facile de se placer volontairement dans un état émotionnel de rêve

Passer par la pensée

La conviction et la confiance

Si vous voulez que votre enfant dorme / mange bien, soyez convaincue que cela va se passer selon vos souhaits. Cela va influencer votre état émotionnel : vous savez que cela va bien se passer donc vous êtes sereine, et votre enfant va le ressentir.

Votre enfant va percevoir :

  • Votre confiance en lui/elle pour cette situation
  • Votre sérénité qui en découle

Et donc il ou elle va développer sa propre confiance et sa propre sérénité.

 

Mon exemple perso

Si je suis confiante

Je couche ma fille, je suis convaincue qu'elle va s'endormir facilement. Je suis sereine, je suis sûre que cela va se passer de manière fluide. Elle le ressent

  1. Cela favorise sa sérénité et sa confiance
  2. Par mon état émotionnel détendu, je l'aide à se placer dans un état favorable au sommeil

 

Si je doute

Je couche ma fille en craignant que l'endormissement soit compliqué, je suis préoccupée. Je sécrète des hormones de stress. Elle sent que je ne suis pas sereine.

  1. En miroir, elle aura tendance à se placer elle aussi dans un état de stress
  2. Elle ne comprend pas forcément pourquoi je suis tendue, ce qui va la stresser davantage
  3. Ce n'est pas l'état le plus propice pour le sommeil

 

Pas d'injonction et pas de pression

On ne peut pas toujours être au top. On a le droit d'être stressée, énervée, fatiguée etc.

Dans ce cas, la solution est de communiquer.

 

Expliquer ses émotions

Verbalisez vos émotions auprès de votre enfant, même votre tout petit bébé.

Les mots ne seront pas forcément compris mais l'intention sera sincère et rassurera votre enfant.

Par exemple vous pouvez tout à fait dire "Je suis un peu nerveuse parce que je suis très fatiguée, ça arrive parfois. Ca va passer, tu vas aller dormir et je vais me reposer aussi."

En trouvant la formulation qui réconfortera votre enfant, vous vous apaiserez vous-même. C'est le cercle vertueux de l'état émotionnel agréable.

 

Ce n'est pas une baguette magique

Vous faites tout ce qui est de votre ressort pour aider votre enfant à se placer dans un état propice au sommeil, au repas etc. Cela marche de la même façon pour "influencer" les adultes.

Mais on n'a pas non plus la télécommande pour contrôler les gens, donc il est important de se souvenir que ni notre enfant, ni un adulte, ne va réagir exactement tel qu'on le souhaiterait.

 

A retenir

  • Pour aider votre enfant à se placer dans un certain état émotionnel, faites le maximum pour vous placer dans ce même état, et laissez faire les neurones miroirs
  • Quand vous voulez que votre enfant dorme, mange, se sépare de vous avec le sourire etc. Soyez convaincue que cela va se passer très bien. Votre confiance va donner confiance à votre enfant.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Accompagner la PMA

11 Jan 2024

Quelles que soient les techniques d'assistance médicale à la procréation et les raisons d'y avoir recours, une telle démarche est le projet d'une vie. Longue...

On a le droit d'être en colère pendant une PMA ?

22 Fév 2024

L'autre jour, sur un groupe de discussion autour de la PMA, une femme a exprimé sa colère car, alors qu'elle avait subi plusieurs opérations pour mettre tout...

Que ferait la panthère des neiges à ma place ?

19 Fév 2024

En tant qu'êtres humains, on réfléchit beaucoup. Parfois trop. On anticipe, on élabore des stratégies ; souvent c'est utile, parfois cela génère de l'anxiété...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.